© 2018 WITHoutARTgalerie

8 rue Adèle Riton 

Strasbourg, 67000

斯特拉斯堡,法国 

+33 9 73 25 82 89

+33 6 70 35 85 01

Exposition :

En savoir plus :

Site personnel de l'artiste

Dominique Kippelen (1957-*)

 

Dominique Kippelen — Voyage mental "extrait".

​​

Dominique Kippelen n’est pas seulement requise par l’espace, elle l’est aussi par la mémoire des lieux rencontrés et par leur potentialité à la métamorphose. Si chaque lieu est pour elle un territoire d’investigation possible, elle affectionne plus particulièrement des lieux chargés, qui ont une histoire, qui ont été – ou qui sont encore – le théâtre d’une activité, publique ou privée, sociale ou économique, naturelle ou culturelle.

Une ancienne fabrique d’engrais, un cabanon de chasseurs, une vieille usine désaffectée d’ateliers textiles, une architecture de verre, un jardin improbable, une citerne historique, des fours traditionnels, le sol d’un musée, un vieil hangar… Ce sont là quelques-uns des endroits qu’elle a occupés, transformés, vécus. Le mode éphémère de ses interventions repose sur le choix d’y inventer un autre espace et d’y instruire une autre mémoire, dans une façon d’élargissement mental. Si l’artiste insiste sur la dimension sociologique et le caractère communicationnel de son travail, elle met aussi en avant ce qu’il en est d’une évocation, d’une suggestion et, pour tout dire, d’un non-dit, parce qu’elle sait que rien ne compte plus que les moments de tension, de silence et de secret. L’art de Kippelen procède de la combinaison savante d’un écart et d’une unité, d’un instant et d’une durée, d’une vision attentive du local et de la perception ambitieuse du global…

texte : Philippe Piguet, Paris 2010

Publication Monographique Espaces, Tourbillons et Poussières, 2012

Dominique Kippelen est née en 1957 dans le Sud de l’Alsace, elle vit et travaille à Strasbourg.

Maitrise d’Arts Plastiques à l’Université des Sciences Humaines de Strasbourg, France.

Atelier immergé au cœur du Port du Rhin (son camp de base) depuis plus de 25 ans.

​​

Après la réalisation de vastes installations interrogeant le rapport de l’homme et de son environnement, la notion de territoire, du vivant, la fragilité du monde, dans des espaces singuliers choisis sciemment hors des lieux habituellement consacrés à l’art (hors musées, galeries, centres d’arts), Dominique Kippelen axe son travail autour de ses voyages (Afrique du Nord, Moyen Orient, Californie, Amérique du Sud) : - Le dessin (à travers des entrées à chaque fois renouvelées : Oiseaux de Beyrouth, les dessins vite, les dessins brésiliens) ; la sculpture, à travers des dialogues fragments d’arbres/fonte d’aluminium, étape cruciale dans son œuvre : La part manquante, ebène/fonte d’eluminium poli ; Pièces brésiliennes, Paö do brasil/fonte d’aluminium poli ; Kukuk, résineux/coulure d’aluminium ; Isidro-baldenegro-lopez, chêne du Rhin de 10 000 ans/marqueterie ; Plage, cerisier/fonte d’aluminium poli.

Depuis 2017, deux dispositifs-installations "Work in progress" sont développés en parallèle : Panthéon, une vaste installation (200m2 aux dimensions variables, 800 dessins), et Topografia de uma cidade grande, un dispositif-installation variable, participatif et nomade qui questionne la représentation contemporaine de l’espace de la ville, d’un territoire, d’un espace en interrogeant la nature profonde des lieux.

Principales expositions personnelles et installations spécifiques :

2017 – Topografia de uma cidade grande, Rio de Janeiro

2017 – Wood, Mathilde Hatzenberger Gallery, Bruxelles
2015 – Residência Artistica, 5 mois, Fondação Armando Alvares Penteado, São Paulo
2013 – Dominique Kippelen, MH Gallery Bruxelles
2012 – Désert salé de La mer de glaces, West L.A. Art College, Los Angeles
2011 – Espace, Tourbillons et poussières, CEAAC, Strasbourg
2010 – On a jamais été si proche, Les Moments Artistiques, Aubert
2008 – Peinture de Chambre, Centre Franco-Allemand, Karlsruhe
2008 – Ici, Les Verrières, Pont Aven
2007 – Beyrouth, Strasbourg
2006 – BXB, Bruxelles
2006 – Comme des marcheurs qui construisent le sol à mesure qu’ils avancent», Umam Communication and Research, Haret Hreik, Beyrouth
2004 – Jardin vertical, Place des Halles, Strasbourg
2003 – Secrets familiers, Musée Impression sur Etoffes – Mulhouse
2003 – Anatomie d’une errance, Erfurt
2003 – L’observatoire, Bitche
1999 – Lebda rouge, Musée du Dar Batha, Fès
1999 – Silberthal Vallée de l’Erzenbach, Alsace
1999 – To the naked eye, Leicester
1998 – Là haut sur terre dans la vie profonde, Institut culturel français, Stuttgart
1997 – Espace André Malraux, Colmar
1996 – Les gouttes de pluie dans la poussière, Port du Rhin, Strasbourg


 

Principales expositions collectives :


2017 – Nasty Woman Show, Mathilde Hatzenberger Gallery, Bruxelles

2016 – Drawings, Salon Zürcher, MH Gallery, Paris

2016 – Between the lignes, Drawings, Zone d’Art, Strasbourg

2016 – Topografia de uma cidade grande, Alter Schlachthof, Karlsruhe

2015 – Topografia de uma cidade grande, Jardin d’Hiver, L’Ososphère, Strasbourg
2015 – Edificio Lutécia, Fondação Armando Alvares Penteado, São Paulo
2014 – Het is zomer#3, MH Gallery, Bruxelles
2014 – Os-Eros, Hôtel Amour, Saint-Valentin, MH Gallery, Paris
2013 – drive, Installation in situ, Biennale Internationale du Verre, Strasbourg
2012 – Art Paper, MH Gallery, Bruxelles
2012 – Behind the curtain, MH Gallery, Bruxelles
2012 – Résidence à l’atelier invitée par Rieko Koga, Strasbourg
2011 – ST-Art 2011 – MH Gallery, Strasbourg
2011 – Événement Artistique Solidaire : Assiettes contre la Faim, Strasbourg
2011 – Chic dessin, Salon du Dessin, Atelier Richelieu – MH Gallery, Paris